ed493696e01d9e1b89bf26cd902c0601

L’art de se maquiller les yeux peut en réalité être aussi simple que ça. Il suffit de respecter les 3 étapes incontournables et de les faire dans le bon ordre. Suivez le guide : commencez par le fard à paupières, continuez avec le crayon et appliquez la touche finale avec le mascara.

Le fard à paupières

1- Le choix de la couleur

Au naturel : choisissez plutôt des tons neutres et laissez-vous guider par la couleur de vos cheveux et celle de vos yeux.

L’astuce de « pro » : ayez toujours un fard à paupières ivoire ou rose très pâle (éviter le blanc pur) pour agrandir le regard (juste en dessous de l’arcade).

2- L’application

Une méthode toute simple :

Appliquez le fard en partant de la racine des cils jusqu’au pli de la paupière supérieure. Estompez ensuite vers le haut et vers l’extérieur.

Pour créer de la profondeur : appliquez un ton moyen (légèrement plus soutenu) en suivant le contour de la paupière.

Pour définir le regard : soulignez la paupière inférieure avec une couleur plus sombre. Cela intensifie le regard.

L’astuce de « pro » : estompez très soigneusement votre fard à paupières. Cela évite les délimitations de couleurs disgracieuses et garantit une finition impeccable du regard.

Le crayon

1- Le choix de la couleur

Pour le quotidien :

Adoptez plutôt des tons bruns ou anthracite et réservez le vrai noir au maquillage du soir.

Pour oser : si vous avez envie d’essayer des couleurs plus pimpantes ou plus chatoyantes, voici quelques suggestions :

Peau mate : cuivré ou bleu aquatique

Peau claire : vert intense ou rose mauve

L’astuce du « pro » : pour agrandir le regard utilisez un crayon ivoire à l’intérieur de l’œil. Inversement pour le fermer, optez pour une couleur foncée.

2- L’application

Avant de commencer : vérifiez que votre crayon n’est pas trop pointu et que votre paupière est bien lisse.

Douceur & précision : appliquez le crayon par petites touches au plus près de la racine des cils. Le rendu n’en sera que plus réussi.

Légèreté et discrétion : pour un maquillage naturel, estompez délicatement le crayon de façon à ce qu’il souligne l’œil sans l’alourdir.

L’astuce de « pro » : pour un effet « œil de biche », remontez le tracé du crayon vers l’extérieur de l’œil.

Le mascara

1- Le choix de la couleur

Le choix de la couleur est simple ! Le noir va bien à tout le monde et est un basique irremplaçable. Mais il existe aussi une palette de couleurs à la fois discrètes et chaleureuses qui donnent un petit truc en plus au regard : essayez le vert profond si vous avez les yeux bruns ou le prune intense si vous avez les yeux verts.

L’astuce de « pro » : si vous utilisez un mascara de couleur, allégez le reste de votre maquillage ou contentez-vous d’en mettre sur l’extrémité des cils.

2- L’application

Précision : Soulevez délicatement votre paupière afin d’appliquer le mascara au plus proche de la racine des cils.

Perfection : Pour éviter que le mascara appliqué sur les cils du bas ne déteigne sur votre paupière. Choisissez un mascara waterproof ou remplacez-le par un trait de crayon discret et estompé au ras des cils inférieurs.

L’astuce de « pro » : pour des cils volumineux, appliquez du mascara au-dessus et en-dessous. Et pour éviter les paquets disgracieux, utilisez un petit peigne spécifique.